Balance ton violeur

Article : Balance ton violeur
23 mai 2020

Balance ton violeur

Depuis quelques jours, je lis sur les réseaux sociaux des messages qui me font trésaillir de colère et de rage envers l’humain.

Je refuse de croire que les personnes responsables de tels actes appartiennent à la race humaine. Quel dommage et quel honte ! Pendant que le coronavirus fait ravage, un autre virus semble avoir atteint plusieurs hommes. Les symptômes sont clairs : des appétits sexuels démesurés, la violence… Mais, le virus du viol dont ils sont atteints les rend hystériques au point de s’en prendre à des personnes vulnérables que sont les femmes et les filles.

Les causes du mal sont profondes et les avis divergent en la matière. Emmanuel GANSE m’a livré ce qui constituait les causes du viol.

Les solutions pour résoudre le problème sont de divers ordres. Condamner le viol c’est bien. Mais le réprimer sévèrement au point de dissuader les violeurs à ne plus jamais oser poser leurs mains sur des femmes c’est encore mieux.

Aujourd’hui, des dealers sont condamnés à des peines plus lourdes que les pédophiles.

Tweet

Pas que je cautionne la vente de la drogue, mais pour montrer à quel point le problème est juridiquement banalisé. Il est nécessaire de renforcer l’arsenal juridique contre les violeurs.

D’autres solutions en dehors de l’aspect normatif sont à envisager, notamment du point de vue éducatif.

Une femme dit non au viol et aux violences faites aux femmes

Un message aux hommes : Le virus dont souffre certains d’entre nous peut être contagieux si nous ne nous conservons pas un bon regard sur la femme pour ne pas être contaminés.

Nous ne sommes pas si beaux, si intelligents, si charmants que cela pour pouvoir obtenir toutes les femmes que nous désirons en un claquement de doigts. Nous devons accepter d’échouer et de prendre des râteaux. Non, c’est non.

Il vaut mieux avoir échoué à séduire une femme que d’avoir réussi à la violer.

Tweet

Et à vous, mesdemoiselles, mesdames !

N’ayez pas peur. Ne laissez personne réussir à détruire votre vie et vos espoirs. Faites les échouer en détruisant la leur. Ne couvrez pas vos bourreaux. Dénoncez ! Balancez !

À lire pour se défendre contre le viol et le harcèlement :

Droit au sexe : jouir sans forcer

Harcèlement sexuel en milieu éducatif : Où en sommes-nous?

J’ai été violée. Puis-je avorter s’il vous plaît ?

Partagez

Commentaires