S’il n’y avait pas eu Mondoblog

Article : S’il n’y avait pas eu Mondoblog
Crédit: Iwaria
25 août 2022

S’il n’y avait pas eu Mondoblog

Mondoblog, c’est 1 045 blogueurs francophones. Une communauté qui compte déjà plus de 23 000 billets. C’est la plateforme qui a permis à bon nombre de jeunes blogueurs de s’exprimer depuis les quatre coins du monde. Même pour les lecteurs, Mondoblog est devenue un réflexe. Pour vous rendre compte de comment cette communauté de blogueurs est importante et impactante, je vous propose un exercice un peu difficile. Imaginons que Mondoblog n’existait pas. Je sais que ce n’est pas facile, mais essayons quand-même. Que serait l’univers du blogging sans Mondoblog ? Allons-y pas à pas.

Où en serait mon blog ?

Pour une question, c’en est une. Probablement que je continuerais à bloguer en écrivant un article deux à trois fois chaque semestre. Ecrire et partager mon avis est rentré dans mes habitudes depuis que je suis arrivé chez Mondoblog. Lire les billets d’autres mondoblogueurs m’a inspiré. Cela m’a poussé à explorer des angles, auxquels je n’aurais jamais pensé autrement. S’il n’y avait pas eu Mondoblog, il y a donc plusieurs réflexions que je n’aurais pas menées. Par conséquent, je n’aurais pas écrit certains de mes articles.

Et surtout, il faut dire que Mondoblog a contribué à entretenir ma passion pour le podcast. Imaginez que je n’aie pas bénéficié de l’orientation de l’équipe et de ses conseils pour préparer mes passages dans la séquence qui conclut l’Atelier des médias chaque semaine. Attendez, Mondoblog Audio et ses plus de 100 billets sonores aussi n’existeraient donc pas ? On aurait donc pas pu entendre le passeport de Roger lui adresser une lettre ou le préservatif d’Ecclésiaste quand il s’adresse aux camerounais. Tout comme je n’aurais pas eu une idée de comment Georges Attino passe ses nuits au grin, autour du thé. On aurait jamais su que le cœur le Bénédicta balance entre Nollywood et Bollywood, que les émojis de Fotso Fonkam nous envahissent. On aurait pas entendu Dieretou nous parler de son défrisant. Tout ça, on l’aurait raté, mais pas que.

Tous ces blogueurs que je n’aurais pas découvert

En passant, Mondoblog m’a permis de découvrir énormément de blogs. J’ai rencontré plusieurs blogueurs que je ne connaissais pas. Leur culture et leur plume m’ont fasciné. Et surtout m’ont inspiré.

S’il n’y avait pas eu Mondoblog, je sais pas comment j’aurais rencontré Amos Traoré et comment j’aurais su que le rugby faisait son nid sur la terre du cyclisme. Je me demande comment j’aurais appris tout ce que je sais aujourd’hui du Tchad. Y compris que les moustiques y font la guerre, s’il n’y avait pas eu Mondoblog et Saïba Ngousmon. Ou encore, comment j’aurais profité de la plume des doyens comme Samantha Tracy, qui a transformé Mbappé, Neymar et Messi en tchiza. De celle de Roger Mawulolo qui nous fait saliver sur plusieurs plats africains, ou de l’infolettre aux plus de 100 numéros de René Nkowa.

S’il n’y avait pas eu Mondoblog, dites moi comment j’aurais su le jour où Marina Tem est devenue féministe ? Je n’aurais pas découvert Fouda Fabrice et son amour du football. Un amour inconditionnel, au point où il a consacré un billet pour répondre à un de mes articles, où je critiquais un peu (juste un peu) le football à l’africaine. Je n’aurais donc jamais lu Tanguy Wera surfer sur la signature de Messi au PSG et le rapport du GIEC. Et je n’aurais jamais su que le dos d’Obama Zid pouvait mon-do-bloguer.

Comment j’aurais vu les caricatures d’Yves-Landry Kouamé sur les 20 ans d’atteinte à l’environnement en Côte d’Ivoire ? Et si nous avions déjà tous attrapé le coronavirus ? C’est possible et s’il n’y avait pas eu Mondoblog, je n’aurais pas lu Dr Mireille Kameni l’écrire. Comment aurais-je pu voir le mariage entre Mondoblog et Iwaria ? Comment aurais-je su que pour Abdoul Baldé, le français est un comportement et pas une langue ? S’il n’y avait pas eu Mondoblog ?

Et j’en oublie encore sans doute un bon nombre. Vous pouvez donc imaginer tout le beau monde que je n’aurais pas lu. Et vous non plus d’ailleurs. Serions-nous passé à côté de tous ces billets ? Le plus fou, c’est que ce n’est pas tout. S’il y avait pas eu Mondoblog, il y a beaucoup de choses que je n’aurais pas apprises.

Tout ce que je n’aurais pas appris

Mondoblog, c’est aussi une excellente école. J’ai parlé plus tôt de Mondoblog Audio. Ces séquences m’ont permis d’améliorer mes prises de voix et m’ont encouragé à créer davantage de podcasts de meilleure qualité. Quant au blogging, j’ai découvert sa pratique avec des outils professionnels. J’ai pu découvrir énormément d’aspects techniques du blogging. Et ceci aussi bien par curiosité que grâce à l’orientation de l’équipe de Mondoblog. S’il n’y avait pas eu Mondoblog, je n’aurais sans doute rien appris de tout ça. Je n’aurais donc pas acquis ces compétences.

Toutes ces rencontres que je n’aurais pas eues, tous ces articles que je n’aurais pas écrit, toutes les techniques que je n’aurais pas apprises. Ouais.. Ça aurait été trop grave s’il n’y avait pas eu Mondoblog. Heureusement que la blogosphère francophone a cette formidable plateforme d’expression et de partage. Le brassage et la cohabitation des idées, parfois même contradictoires est un beau symbole de la diversité du monde, que certains ont encore du mal à accepter. S’il n’y avait pas eu Mondoblog, il aurait fallu le créer. C’est aussi l’occasion de faire un grand coucou à toute l’équipe Mondoblog, qui travaille et polit nos billets pour qu’ils soient impeccables.

Bon, Happy BlogDay à tous les mondoblogueurs et à tous les blogueurs !

Étiquettes
Partagez

Commentaires

Caroline Mveng
Répondre

Mondoblog est vraiment une Belle aventure. On s'est rencontré a abidjan durant le forum sur la civic tech. Je ne connais toujours pas ton nom mais dès qu'on a dit voila Foumi j'ai répondu le mondoblogueur 😂

Foumilayo Assanvi
Répondre

Effectivement ! Un grand plaisir d'avoir mis un visage sur ton nom la dernière fois. Vivement un prochain tour à l'attiekedrome 😏😉 ! Si tu m'invites pour un BHB, on oublie que tu ne connais pas mon nom 😅

Michelle
Répondre

Et bah t'as tout dit! S'il n'y avait pas eu mondoblog, je ne serai pas entrain de sourire, là maintenant, mes yeux se baladant entre les lignes de ce billet drôle. Keep going UP à toi!
Dieu merci, mondoblog existe.

Foumilayo Assanvi
Répondre

Merci Michelle !

Benedicta
Répondre

Je ne pourrai dire qu'un seul mot, Foumi : Akpé (merci en langue éwé et mina du Sud Togo/Bénin)🙏🏾, pour ce billet qui rend un vrai hommage a la communauté des mondoblogueurs. A la prochaine !

Foumilayo Assanvi
Répondre

Akpé Benedicta !

Say Baa
Répondre

Très beau billet l'ami !
Il fallait que cela existe pour mieux apprécier les rencontres, les partages et plus encore !

Foumilayo Assanvi
Répondre

Merci Say Baa !

Fazia
Répondre

Merci Foumi pour ce bel article qui retransmet très bien nos ressentis à tous sur l’aventure Mondoblog !

Foumilayo Assanvi
Répondre

Merci Fazia !

Abdoul Baldé
Répondre

Mondoblog a une dimension familiale en plus d'être une communauté virtuelle.

Foumilayo Assanvi
Répondre

C'est clair. Au point où on se reconnaît et le lien se fait tout seul quand on se rencontre en réalité.

Mahmoud Sabir
Répondre

Mondoblog c'est une planète à part entière. Grâce à cette communauté j'ai découvert le Mali, le Sénégal, le Haïti, la côte d'ivoire, le Bénin et plein d'autres pays du monde.
Aujourd'hui où l'occasion me présente, je ne fais que parler de mes confrères. Il y'a parmi les aînés que beaucoup m'ont fasciné et inspiré. Je ne peux parler sans citer Fotso Fonkam, Ousman Makaveli, Annadjib ramadan, Atom, Osman le Haïtien, Ecclésiaste Deudji, Florent G, René Nkowa....
Merci beaucoup à toi également Foumi pour cet article édifiant. Happy Blogday.

Foumilayo Assanvi
Répondre

Merci Mahmoud. Happy Blogday !

Osman Jérôme
Répondre

Pour avoir été là quasiment dès le début du projet, après avoir lu ton billet, impossible d'empêcher à mes anciens beaux souvenirs de Mondoblog d'envahir la surface de mémoire. Il y a entre autres cette belle expérience (humaine et professionnelle) à Abidjan en 2014. Billet très intéressant. Que l'aventure continue.

Foumilayo Assanvi
Répondre

Merci beaucoup ! Que l'aventure continue !

Mahamat Allamine Hatap
Répondre

Suis tellement content du travail des blogueurs je dois être aussi l'un de vous. 🥰👌

Foumilayo Assanvi
Répondre

Impatient de vous lire !